BIO

Vassili vit à Paris. Avant de se lancer dans la photographie, il étudie les médias et leurs communications au CELSA. Ça le conduit à avoir une comprehension globale des enjeux et des transformations médiatiques. Porté sur l’image et la création de contenus, il se concentre sur la photographie. En 2016 il suit un diplôme universitaire orchestré par le GRAPH et le studio Hans Lucas ; photographie documentaire et écritures transmédias à l’université de Perpignan.

De la photographie, il évolue vers les écritures multimédias et interactives, afin de travailler sur des nouvelles formes de narrations et une autre pertinence de l'image. En 2016 il travaille sur l’écriture et la production d’un documentaire interactif parlant d’une communauté gitane vivant sous un générateur électrique et ses 450 000v, en banlieue de Carcassonne. Ce projet a obtenu le soutien du CNC et a été publié sur le site du Midi Libre.

Son approche photographique est liée au documentaire et au journalisme. Dans un monde toujours plus globalisé il s'intéresse à la place de l’homme dans son environnement et inversement.

- Membre du Studio hans lucas depuis 2015.

///////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////

PUBLICATIONS

La Croix, Streetpress, Fisheye, Soixante-Quinze, Télérama, Le Midi Libre, Le Télégramme, La Provence, Ouest France,

EXPOSITIONS

/2016 :
- Festival MAP, Toulouse / Au nom de la foi (POM)
- Ensemble c'est tout / Les Grands Voisins (exposition collective Hans Lucas)
- Le 53 m2, Paris (Projet 20h15)
- L'Agence, Paris (Projet 20h15)